Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Tableau Peinture
  • Tableau Peinture
  • : Prenez le temps de visiter mon blog et vous découvrirez ma passion du dessin, de la peinture. Vous verrez aussi des aquarelles, des pastels, des reproductions de tableaux de grands peintres, quelques poésies et même des photos.
  • Contact

Bienvenue chez Malika

 Visage-pastelretouch-.jpg

Recherche

Visiteurs

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Archives

Compteur

Texte Libre

Ma communauté

6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 07:00
Je commence cet article par une citation de C. Mistral.
"Restaurer les vieilles légendes, c'est jusqu'à un certain point graver aux coeurs le sceau poignant de la patrie.
Aussi faut-il les conserver comme des forêts vierges, où couve le génie des générations futures, où déjà bourgeonne la poésie de l'avenir."

Dans un document trouvé sur internet à l'adresse suivante:

http://www.tourisme-hautevienne.com/IMG/pdf/Legende_2008.pdf 

 

(Le contact de presse: Marie Guéraud)

voici ce que j'ai trouvé: (Je cite l'article)

 

"Longtemps isolée et enclavée par la mise en place tardive des axes de communication dans la seconde moitié du 20ème siècle, la Haute-Vienne est un territoire défini par sa ruralité. Le département est un havre de nature aux espaces préservés, à la végétation généreuse et où coulent plus de 7000 km de cours d’eau. "

 


"Forêts, monts et rivières sont abondants, pleins de mystères et nul doute que ce paysage a modelé l’esprit et les croyances des gens qui l’habitent. Dans ces espaces préservés, on comprendra pourquoi la sorcellerie, les croyances populaires et les légendes sont restées assez vivaces."

Voici un légende parmi tant d'autres de cette région:

"Il y a bien bien longtemps, dans les forêts des Monts de Blond, vivait la Mandragore. C’était un animal monstrueux à tête d’homme, au corps de lion et à queue de serpent, qui répandait la terreur en dévorant bêtes et hommes jusque sous les remparts de la ville de Limoges. Le sire de Joncherolles, alors seigneur des Monts de Blonds, obtint de la bête effroyable qu’elle se contente de dévorer une jeune fille vierge une fois par an. La première année, le sort choisit la fille du seigneur de Joncherolles, Alix qui devait se marier le lendemain du supplice avec Gayot de Saint-Quentin. Tandis qu’Alix se préparait à son funeste destin, armé chevalier le matin même, enfourcha sa mule et partit affronter la Mandragore dans sa tanière située sur l’inquiétante butte de Frochet. Au terme d’un long combat au cours duquel il faillit mourir vingt fois, Gayot de Saint-Quentin réussit à transpercer de son épée le coeur du monstre. Blessée à mort, la Mandragore s’enfuit et alla se jeter au fond de l’étang de l’Eaupéride. Vingt-quatre boeufs furent nécessaires pour sortir son cadavre de l’eau. Elle fut finalement enterrée sous le Tumulus du Dognon, où elle repose encore de nos jours. Malheur à celui qui tentera de profaner son tombeau car il y pousse l’herbe qui égare, qui rend fou ! La légende raconte aussi que quiconque erre à la nuit tombante sur la butte de Frochet près de l’antre de la bête, et entend les cris des jeunes vierges, sera maudit toute sa vie. "

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ღ ღ ღ ♥ nessa ♥ღ ღ ღ 09/02/2010 15:50


merci pour cette belle légende ; je n'irais pas me promener de ce côté !  bonne apres midi :-$)


Malika 09/02/2010 16:23


Merci. A toi aussi.


chris 08/02/2010 10:14


on en apprend des choses avec ce casse-tete ! je ne m'en lasse pas


Malika 08/02/2010 14:38


Merci.


☼♥ Lajemy ♥♪ 07/02/2010 23:00


brrrrrrr les légendes sont parfois terribles !!! bisous £


Malika 08/02/2010 07:52


C'est vrai.


harmonie37 07/02/2010 14:04


Tant de cruauté en nos légendes, brrr j'en ai frois dans le dos.


Malika 07/02/2010 18:04


C'est vrai.


Annick 07/02/2010 04:03


une légende un peu triste mais qui finit bien!
bisous de la guyanaise.


Malika 07/02/2010 10:29


Bisous.